J’ai mis devant toi une porte ouverte que nul ne peut fermer.

Apocalypse 3:8

L'Équipe Pastorale

Deux valent mieux qu'un, car, s'ils tombent, l'un relève son compagnon.

Ecclésiaste 4:9-10

Jean Peterschmitt

Pasteur fondateur de la Porte Ouverte Chrétienne et son épouse, Suzanne.

«  On n’était pas habitués à voir Dieu à l’œuvre à la maison. Mais quelque chose d’extraordinaire s’est produit : Suzanne, alors mourante, a été guérie miraculeusement par la prière « au nom de Jésus » qu’un jeune pasteur avait faite. Ce dernier nous avait dit « Mais pourquoi ne mettez-vous pas en pratique la Parole de Dieu que vous lisez ? »

Ça a complètement changé mon comportement. J’ai vu un Dieu nouveau, qui est là, qui nous aide, qui guérit et qui délivre. Un Dieu vivant !

A l’époque j’avais un commerce, et j’ai alors commencé à témoigner à mes clients de la guérison de ma femme par Jésus-Christ et l’une d’entre elles m’a demandé « Vous témoignez, mais qu’est-ce que vous faites, vous pour aider les autres ? » C’est ainsi que tout a commencé… Nous avons donné la Bible, prié pour les malades et partagé l’Evangile, d’abord dans une petite salle de restaurant à Thann. A cette époque, un homme très renommé a été guéri alors qu’il était proche de la mort. La nouvelle s’est répandue très vite dans la petite ville de Thann et la petite salle s’est remplie. Quand elle a été vendue, nous avons dû accueillir les gens chez nous.

Aujourd’hui, après des années, après des épreuves, après avoir vécu l’intervention de Dieu dès lors que l’on obéissait, je n’ai jamais vu Dieu nous abandonner.

Jean et Suzanne sont les parents de quatre enfants: Michèle, Carine, Samuel et Daniel.

po Nous connaître – L’équipe pastorale

Samuel Peterschmitt

Pasteur principal de la Porte Ouverte Chrétienne et son épouse, Dominique. 

« Je suis né deux ans après la guérison miraculeuse de ma maman. Sans l’intervention du Seigneur dans la vie de mes parents, je ne serais jamais venu au monde!

Ayant grandi dans une famille vivant sa foi au quotidien, j’ai, très jeune, compris la véracité de la Bible et réalisé que Dieu désire agir dans la vie des hommes.

A l’âge de 13 ans, en crise d’identité, je ne désirais plus aller à l’église.

Mon père, avec sagesse, a su me mettre devant mes responsabilités en me disant que c’était désormais « entre moi et Dieu ». Sa réaction m’a profondément interpellé et m’a amené à me questionner quant à ma propre foi.

Je ne suis pas allé à l’église ce jour-là, mais ayant été renvoyé à moi-même, j’ai compris que j’avais besoin d’une relation personnelle avec Jésus.

Celle-ci s’est développée: je comprenais que si le Seigneur est mort pour tous les autres, Il l’était aussi pour moi.

J’ai découvert Son Amour personnellement, comprenant qu’Il n’était pas que le Dieu du miracle, mais aussi le Dieu de l’intimité.

J’ai décidé de Lui dédier ma vie, jamais je ne le regretterai!

Cette foi étant devenue concrète, je la partageais autour de moi.

C’est à 17 ans que pour la première fois j’annonçais l’évangile sur la place publique. Dieu est intervenu dans Sa grâce guérissant un malade suite à la prière.

C’est ainsi que ma foi s’est affermie et que j’ai décidé de servir le Seigneur ma vie durant! »

Samuel est entré à temps plein dans le ministère en 1987.

Samuel et Dominique sont les parents de six enfants: Sarah, Jonathan, Johanna, Josué, Benjamin et Michaël.

po Nous connaître – L’équipe pastorale

Claude Greder

Pasteur de la Porte Ouverte Chrétienne et son épouse, Caroline.

« J’ai grandi dans un village où la religion traditionnelle chrétienne était prédominante. Mes parents fréquentaient l’église et le curé nous avait donné une Bible, j’avais 8 ans. A la fin de mes travaux scolaires, je la lisais comme un livre d’aventure. Je savais beaucoup de choses sur Dieu, mais je ne connaissais pas personnellement Dieu. J’avais décidé qu’à 18 ans, j’allais arrêter la pratique religieuse. Mais j’ai découvert le renouveau charismatique. A la même période, mes parents se sont convertis. Je suis passé d’une connaissance intellectuelle sur Dieu à une connaissance DE DIEU. J’ai découvert que Dieu, ce n’était pas juste à l’église, le dimanche. C’était une marche quotidienne avec Lui. Une vie remontait en moi. Dieu était devenu mon Dieu. »

Claude a rejoint Jean et Samuel en 1992.

Claude et Caroline sont les parents de deux enfants: Emma et Zoé.

po Nous connaître – L’équipe pastorale

Christian Gagnieux

Pasteur de la Porte Ouverte Chrétienne, responsable de la mission et du pôle loisirs et évangélisation, et son épouse, Carine.

«  J’ai grandi dans une famille non chrétienne. Je suis tombé malade et ma maladie a généré une anémie terrible sans espoir de m’en sortir. Ma maman a entendu le témoignage d’un homme qui disait avoir été guéri par la prière. Elle m’a donc emmené dans une église naissante, et après la prière du pasteur Jean Peterschmitt, les médecins ont constaté de manière flagrante une amélioration très nette. Ma maman m’a ramené dans cette église et trois semaines après, j’étais complètement guéri, je suis sorti de l’hôpital.

J’ai repris une vie normale et comme j’étais excellent dans les sports de fond, on m’a dirigé vers le vélo. La 1ère course que j’ai faite, je l’ai gagnée, mais petit à petit, le cyclisme m’a éloigné de Dieu. Un jour, alors que j’étais en train d’accrocher mon vélo sur la voiture pour partir à une compétition, mon voisin comme à son accoutumée partait à l’église avec la Bible sous le bras et il me bénissait en passant. A ce moment-là, je ne sais pas pourquoi, j’étais convaincu que s’il m’arrivait quelque chose, je partais en enfer. Une crainte m’a saisi. J’ai commencé à dialoguer avec Dieu et je lui disais : « Si tu veux que j’arrête à faire du vélo, il faut que tu me le montres. » Ce jour-là, j’ai eu un accident et aussi ma réponse, j’étais convaincu que Dieu me voulait ailleurs que sur une bicyclette. »

Christian a rejoint l’équipe pastorale en 1995.

Christian et Carine ont quatre filles: Deborah, Claudia, Joëlle et Priscilla.

po Nous connaître – L’équipe pastorale

Bertrand Huetz

Pasteur de la Porte Ouverte Chrétienne, responsable des actions dans la cité, et son épouse, Nadine.

Je vivais dans la tradition religieuse de mes pères mais je ne trouvais pas de réponse à mes questions. On me disait qu’il fallait que je fasse le bien pour espérer peut-être avoir droit à l’éternité. J’avais comme une balance dans ma tête, avec d’un côté les bonnes choses et de l’autre les mauvaises. Et quand j’analysais tout cela, je n’étais pas tranquille face à ma destinée, face à la mort. J’ai vécu une expérience à 15 ans quand un copain de classe en répondant à ma question, me dit: « J’ai trouvé en la personne de Jésus quelqu’un qui me rend joyeux malgré les difficultés. » J’ai voulu l’accompagner à l’église dans laquelle j’ai découvert un Dieu vivant, qui agit, un Dieu sans blabla, un Dieu capable de libérer. Un jour, mon beau-frère qui était dans la drogue dure est venu me dire: « Bertrand, j’ai rencontré Jésus et ma vie a été bouleversée. » Dieu l’avait totalement libéré de la drogue et je me suis alors rappelé cet ami de classe et ce qu’il vivait. J’ai eu envie de revenir à l’église, je me suis assis tout au fond, et une phrase a percuté mon cœur : « Voici je frappe à la porte de ton cœur (phrase de Jésus qu’on retrouve dans la Bible), si tu entends ma voix et que tu m’ouvres ton cœur, je rentrerai et je changerai ta vie, je prendrai du temps avec toi, je retirerai tes peurs et je te donnerai de l’assurance. » Alors, j’ai dit oui à Dieu pour tout cela, et la première chose que Dieu a changée, c’était ma peur de mourir. J’avais l’assurance que ma vie était dans les mains de Dieu et qu’Il m’aimait tel que j’étais. Je suis rentré à la maison tout heureux d’annoncer à mon épouse ce changement profond. Toute notre vie a été changée, complètement.

Bertrand est devenu pasteur de la Porte Ouverte en 2001.

Bertrand et Nadine ont trois enfants: Mylène, Ezechiel et Timothée.

po Nous connaître – L’équipe pastorale

Jean-Marie Ribay

Pasteur de la Porte Ouverte Chrétienne, responsable de la formation biblique, et son épouse, Brigitte.

Je suis né dans une famille très classique avec des parents gentils qui étaient catholiques. J’ai fait mes études dans des établissements privés. Mais rapidement, quand j’ai eu 14 ans, ça ne représentait rien pour moi et j’ai laissé tout ça. A 18 ans, étudiant, je vivais plus la nuit que le jour. J’étais très loin des choses de Dieu. C’est à ce moment-là que Brigitte m’a parlé de Jésus, mais un peu comme si on parlait de tout et de rien, mais je me rendais compte que ça me remettait en cause, et je n’ai plus voulu en parler. Brigitte est allée un jour à une réunion chez une dame, et j’y suis allé aussi. On était dans les années « baba-cool », je portais le jean large, j’avais les cheveux très longs avec des colliers partout…Imaginez cette image dans une réunion chez une petite dame toute simple qui avait un fils handicapé mental . En pleine réunion, j’ai demandé l’autorisation de parler. Un verset de la Bible m’est revenu ; Jésus a dit : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et je vous donnerai du repos, car mon joug est facile et mon fardeau est léger. » La dame avait juste besoin d’entendre cela. Le pasteur qui était là, a reçu de Dieu une révélation prophétique et il m’annonça : « Tu serviras l’Eternel.»

Je savais très bien que c’était Dieu qui me parlait. Mais je ne comprenais pas car j’étais dans une vie remplie de péchés. Je n’étais pas chrétien. Dans mon cœur, j’ai reçu cette réponse venant de Dieu : « Si maintenant tu marches avec moi, j’efface tout. » Je me suis dit que si Dieu était comme ça, alors j’étais d’accord. Je suis sorti de cette réunion, sauvé. Avant j’étais perdu, désormais j’étais sauvé. Avant j’étais dans les ténèbres et maintenant j’étais dans la lumière. J’étais quelqu’un d’autre. C’était immédiat. J’étais né de nouveau.

Jean-Marie a rejoint l’équipe en 2005 .

Jean-Marie et Brigitte ont trois enfants: Julie, Rebecca et Barnabé.

po Nous connaître – L’équipe pastorale

Jérémie Jung

Pasteur de la Porte Ouverte Chrétienne, responsable de Génération Enfants, et son épouse, Leïla.

« J’ai vécu dans une famille dans laquelle j’ai reçu beaucoup d’amour de ma maman qui était toujours présente. Mais du côté de mon papa, c’était bien plus difficile. Il avait notamment de gros problèmes d’alcool et usait de violence. J’ai eu des images qui m’ont marqué et qui m’ont amené à faire un blocage avec l’école, l’autorité et tout doucement, j’ai basculé dans la drogue. De 12 ans à 21 ans, je menais une vie de débauche, dans la drogue, l’alcool, les femmes et les boîtes de nuit. En réalité, toutes ces choses me rendaient de plus en plus malheureux. Au milieu de ma bande, j’avais un ami qui avait fait lui-même une expérience avec Jésus en Martinique. Un jour, il m’a envoyé une petite lettre en écrivant : «Jésus a transformé ma vie. Je t’invite à le rencontrer». Il m’a conseillé de venir à l’église. Je suis tout d’abord venu seul à l’église de la Porte Ouverte. Je suis ressorti de l’église en me disant : «Mais il ne se passe rien dans ce lieu, ça ne va pas changer ma vie ! » Au bout de quelques mois, mon ami est revenu de Martinique et nous avons pu discuter ensemble. Il m’a vraiment parlé de Jésus. Lors de notre discussion, il m’a dit : «Si tu veux, tu peux venir demain à l’Eglise avec moi. Mais, ce que tu vas faire d’abord, c’est rentrer dans ta chambre et demander à Jésus de changer ta vie. Le lendemain, nous nous sommes donné rendez-vous à l’église. J’ai simplement fermé mes yeux et j’ai dit : «Jésus, si tu existes, c’est toi qui viens et qui change ma vie. Révèle-toi à moi». J’ai senti une chaleur, j’ai pleuré plus d’une heure et en fermant les yeux, je voyais ma vie défiler, avec tout ce que j’avais fait de travers, tout ce qui attristait le cœur de Dieu. J’ai alors dit à Jésus : «Oui, je t’accepte dans mon cœur, je t’accepte dans ma vie». J’ai ressenti immédiatement une paix et un amour que je ne connaissais pas. Je me disais à cet instant : «Je vais rentrer à la maison, je vais fumer un bon petit pétard pour réfléchir à ce que je viens de vivre». C’est à ce moment-là que Dieu me parla dans mon cœur. Je n’entendais plus rien autour de moi. Il me dit tout simplement : «Tu n’en as plus besoin, tu es libre». J’ai reçu ce que Dieu me disait et j’ai répondu : «D’accord !» Je suis rentré chez moi, j’ai pris un grand sac poubelle et j’ai tout jeté. A partir de ce jour-là, j’étais devenu complètement libre. »

Jérémie est entré dans le ministère en 2012.

Jérémie et Leïla sont les parents de deux enfants: Salem et Naël.

po Nous connaître – L’équipe pastorale

Thiebault Geyer

Pasteur de la Porte Ouverte Chrétienne, responsable du pôle jeunesse.

« C’est une aventure incroyable qui a commencé quand j’étais dans le ventre de ma maman. Je n’étais pas du tout désiré. A cette époque, ma maman se droguait. A l’âge de 6 ans, je vois cette image de volets fermés, d’un téléphone débranché et d’une maman toujours dépressive. C’est à ce moment-là qu’il s’est passé une chose incroyable : une personne a parlé à ma maman de Jésus. Comme elle n’en pouvait plus, elle a fait une dernière prière, un peu par dépit : «Dieu, si tu existes, alors tu me libères de la drogue et de la dépression, sinon c’en est fini». Le lendemain matin, c’était comme si le jour s’était levé dans ma maison. Ma mère était transformée et libérée. Je me souviendrai toujours de ce jour-là. Nous avons commencé à venir à l’église ici, et pour moi, c’était extraordinaire de voir qu’il existait un endroit où les gens s’aimaient. Puis à l’âge de 7 ans, j’ai commencé à avoir des verrues partout sur le corps.

A l’Eglise, on disait que Dieu était tout puissant. Ma maman disait que Dieu était tout puissant.

Alors, j’ai fait une prière d’enfant avant de dormir : «Dieu, si tu es vivant, alors tu me guéris de toutes ces verrues !» Le lendemain matin, je n’avais plus aucune verrue. J’ai alors réalisé que Dieu m’entendait et m’aimait. Vers l’âge de 14/15 ans, j’avais le besoin de me positionner face à des Chrétiens qui étaient imparfaits et ce désir est venu en moi : «Moi, je ne veux pas être un Chrétien hypocrite !» Dieu m’a montré que je n’avais pas besoin d’être un Chrétien hypocrite.. parce que moi aussi, j’étais imparfait ! J’avais juste besoin de la grâce de Jésus. J’avais besoin de donner ma vie à Jésus. J’avais besoin de Lui. J’avais besoin de son sacrifice à la croix et ce jour-là, j’avais vraiment décidé de Le suivre. Je peux vous dire qu’Il a changé ma vie, qu’Il a changé mon sale caractère et Il continue de me transformer !

Thiebault a rejoint l’équipe en 2012.

po Nous connaître – L’équipe pastorale

Benjamin Peterschmitt

Pasteur stagiaire de la Porte Ouverte Chrétienne, co-responsable d’Impact Jeunesse et son épouse, Silvija.

J’ai eu le privilège d’entendre parler de Jésus depuis tout petit, mais surtout de voir les fruits que ça donne dans une vie. Je ne saurai pas dire exactement quand j’ai reçu Jésus dans ma vie, parce que très tôt j’ai accepté le Seigneur, mais j’ai fait plusieurs expériences quand j’étais jeune pendant les cultes et dans les colonies. Le fait de grandir dans une famille qui vit Jésus-Christ au quotidien est un privilège, je ne peux pas dire par exemple, que j’ai volé, que j’ai triché, je ne peux pas dire que j’ai vécu un contraste saisissant en acceptant Jésus mais avec le temps, on se rend compte qu’on a besoin de Jésus et qu’on n’est pas meilleur que les autres.

Parfois, on me demande comment ça se fait que je devienne moi aussi pasteur, après quatre générations de pasteurs dans la famille Peterschmitt. Il faut savoir que plus jeune, je ne voulais surtout pas être pasteur, tout sauf pasteur ! J’ai vu l’envers du décor d’un tel ministère: beaucoup de sacrifices au niveau familial, et la vie n’est pas simple.

Je suis convaincu que seul Dieu peut nous donner la force d’accomplir le ministère.

Après une épreuve extrêmement difficile dans laquelle Dieu m’a secouru, la conviction d’être appelé à Le servir est devenue une évidence pour moi. C’est ainsi que j’ai eu la joie d’être pasteur des jeunes dans une église suisse pendant trois ans. Au vu des besoins de la Porte Ouverte, le Seigneur me donne aujourd’hui la joie de rejoindre l’équipe pastorale pour le service parmi les jeunes.

 

Benjamin est venu renforcer l’équipe en 2016.

po Nous connaître – L’équipe pastorale
PO service replay

Revivez le culte en REPLAY !

Profitez-en pendant une semaine !

Replay

Rejoignez-nous !

Informations pratiques

Nous rendre visite, nous contacter, ou simplement en savoir plus ? C'est par ici !

po webservice app ios android windows phone smartphone

Téléchargez notre application !

Vous désirez nous suivre partout dans le monde ? Téléchargez notre application :